Lettre ouverte,


Loin de moi l'idée de me désolidariser de leur initiative, loin s'en faut, puisque les faits sont grave et que j'approuve totalement leur démarche.

Mais je ne voudrais surtout pas m'approprier  leur idée. Je ne fais donc  ici que reprendre une lettre ouverte :

De Mme et Mr. Didier Mahistre.

à :

Madame le Ministre de l?écologie et du développement durable,
Monsieur le Ministre de la Culture et de la communication,
Monsieur le Ministre de l?économie, des finances et de l?Industrie,
Madame le Ministre délégué à l?industrie,
Madame  la secrétaire d?état au développement durable,
Messieurs les directeurs régionaux de l?industrie, de la recherche et de l?environnement,
Monsieur le président de la F.I.V.A,
Monsieur le président de la F.F.V.E,
Monsieur le président du Motocyclettiste,


 

L?Automobile : objet de passion, objet de luxe, objet d?art, objet de liberté mais aussi objet de discordes ou objet de haine cristallise depuis maintenant un peu plus d?un siècle toutes nos phobies. Cette Automobile a enfanté un creuset industriel inconnu jusqu?alors.  La France fut et reste le berceau de l?Automobile !

 

Nul doute, aujourd?hui, que l?Automobile est entrée dans l?Histoire.

 

Dès l?application du décret du 10 mars 1899, le Président de la République (Emile Loubet) sur le rapport des ministres de l?intérieurs et des travaux publics (Charles Krantz) a décrété qu?il appartenait aux Services des Appareils à Vapeur de procéder aux homologations des véhicules terrestres et d?établir des procès verbaux de leurs constatations. Il en fut de même pour les véhicules importés qui furent soumis aux dits contrôles. Cette structure a perduré jusqu?à nos jours puisqu?il appartient toujours à la Direction Régionale de l?Industrie, de la Recherche et de l?Environnement (D.R.I.R.E) de poursuivre cette mission. En outre, ce décret fixait la conservation des rapports d?homologations et des notices descriptives.

 

Nul doute que ces rapports et notices descriptives sont la mémoire de notre industrie Automobile, mais aussi celle de l?industrie mondiale (importation).

 

J?Accuse

 

Faute de textes réglementaires récents et de place, j?ai pu constater, avec stupéfaction, que plusieurs D.R.I.R.E ont procédé et procèdent à la destruction systématique des réceptions et homologations des véhicules de plus de 10 ans d?âge. Détruisant ainsi tous les courriers entre les administrations et lesdits constructeurs, les essais, les procès-verbaux, les plans, les rapports de visite chez les industriels?

Pire, aucune réception à titre isolé n?est conservé faisant ainsi disparaître de notre mémoire collective les petits constructeurs, les véhicules de compétition et de record dont l'homologation était obligatoire pour la sortie du territoire national.

Cri d?alarme, Cri du Coeur

 

Qui, aujourd?hui, imaginerait que les plans des Bugatti ou de ceux des voitures Ballot double arbres à cames en tête construites pour établir les records du monde à Indianapolis pourraient disparaître ?

Et pourtant, j?affirme qu?un tel génocide intellectuel se produit a l?ombre des broyeuses et des incinérateurs.

 

Aussi, par la présente lettre, je sollicite votre bienveillance pour prendre toutes les mesures que vous jugerez utiles pour que des mesures conservatrices frappent ces archives et pour que cessasses ces destructions.

 

Il est déjà bien tard !

  

Mesdames et Messieurs les Ministres, j?ai l?honneur de vous demander d?ordonner aux D.R.I.R.E. d?effectuer le relevé de leurs archives afin d?évaluer leur ampleur car nous avons eut des constructeurs dans tous les départements.

 

Je préconise que des recensements de ces archives soient effectués de la manière suivantes :

 

1)      Par marque de constructeurs ;

2)      Par type de véhicules :

Tricycles et voiturettes
Motocyclettes (cyclomoteurs, bicyclettes à moteur auxiliaire, vélomoteurs, motocyclettes, sidecars et cyclecars)
Automobiles
Mobil home, caravanes et remorques
Locomobiles et poids lourds
Engins de terrassement et d?entretien
Tracteurs et engins agricoles
Moteurs fixes
Divers

3)      Par périodes : 

Pionniers (1899-1918)
Age d?Or (1918-1939)
Renouveau (1939-1970)
Moderne (1970-aujoud?hui).

 

Je souhaite que soit établi un fichier national et que les archives de plus de trente ans deviennent consultables. Pour ce faire, ils faut qu?elles soient  regroupées au sein de deux organismes distincts recevant les dossiers d?homologation pour l?un et les notices descriptives pour l?autre.

 

Dès réception de la présente lettre, je me tiens à votre disposition.

 

Recevez, Mesdames et Monsieur les Ministres, directeurs régionaux et présidents d?association, l?expression de mes respectueuses salutations pour les actions que vous mènerez.


Signé :Didier Mahistre

 



Sommaire
 
Me joindre