Monaco "Legend Motor Show 2010"
 

(pour un affichage correct avec microsoft, choisissez l'option "autoriser le contenu bloqué")

Cette année, les organisateurs du "Monaco Motor Show" ont eu la bonne initiative de doubler la manifestation en y adjoignant le "Monaco Motor Legend".

Pour ce qui nous intéresse, l'organisateur avait fait appel à l'incontournable (pas seulement par son embonpoint) Dédé Mazzoni, président du "Moto et scooters anciens de Roquebrune-Cap-Martin" afin qu'il prenne en charge l'exposition de la partie motos anciennes.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que lle Dédé s'est surpassé : Battant le rappel de ses nombreux amis, il nous a proposé une cinquantaine de motos. Pas des moindres.

La plus ancienne était une Motosacoche de 1901 prêtée par le Musée de la moto d'Entrevaux (Alpes de Haute-Provence) qui avait également apporté une Harley J17 ("F-Head") de 1917 et une FN 4 cylindres type "M50" de 1925.

Parmi les autres motos exposées, les raretés ne manquaient pas à commencer par une Clément (Suisse) bicylindre de 300cm3 de 1912 ou la Magnat-Debon "Aviation" de 1913. L'Italie étant très proche, on a pu également admirer de belles motos en provenance transalpine, comme la Frera 300cm3 de 1910, qui n'est pas sans rappeler la Terrot "Motorette" contemporaine. Les marques à la production confidentielle ne manquaient pas: Alba 350cm3 de 1919, Ancora à moteur Villiers 172cm3 de 1921, Maino 270cm3 de 1910, Stucchi bicylindre 750cm3 de 1918 ou Bernegh "Fario" 175cm3 de 1955.

Le reste du plateau étant composé de MGC, Harley "Board-Track", FN 4 cylindres, Magnat-Debon 350 préparation Nougier de Serge Dini, Peugeot "Paris-Nice", Terrot GSS, Velocette Thruxton.

 

Cliquez pour agrandir
Photo 1 : Clement bicylindre 300cm3, 1912
Cliquez pour agrandir
Magnat-Debon, 400cm3, 1913.
Cliquez pour agrandir
Frera 300cm3, 1910
Cliquez pour agrandir
Terrot "Motorette n°3", 311cm3, 1914

Personnellement, la Clément bicylindre, je ne connaissais pas. Contrairement à ce qui était indiqué sur la plaquette la présentant, n'est pas d'origine Suisse mais de l'usine Clément du Pré-Saint-Gervais. (source Didier Mahistre).
J'ai trouvé la Magnat-Debon d'une très grande beauté et d'une finition exemplaire. Les tubes sont peut-être très fins, mais on notera que la suspension avant est télescopique.
La Frera Italienne et la Terrot "Motorette" ne figurent pas côte à côte par hasard : Si les différences restent importantes, les similitudes des moteurs n'en sont pas moins frappantes : Inclinaison et ailettage des cylindres, carters moteurs. Ce qui n'a rien d'étonnant, finalement, puisque les moteurs de ces deux motos ont la même origine : Ce sont des Zedel estampillés selon leurs marques respectives. (Source Didier Mahistre).
On notera sur la Terrot la suspension arrière, dont la modernité contraste avec le clacissisme (pour ne pas dire "archaïsme") de l'avant.

Cliquez pour agrandir
Alba 350cm3, 1919
Cliquez pour agrandir
Ancora 172cm3, 1921
Moteur Villiers
Cliquez pour agrandir
Maino 270cm3, 1910
Cliquez pour agrandir
Stucchi bicylindre750cm3, 1918

Une belle brochette de transalpines peu courantes, sinon totalement inconnues.

Cliquez pour agrandir
Bernegh "Fario" 175cm3, 1955
Cliquez pour agrandir
MGC-Jap 500cm2
Cliquez pour agrandir
Harley "Board-Track"
Cliquez pour agrandir
Harley-Davidson "J17" 1000cm3, 1917

La rare Bernegh "Fario" n'est peut-être pas complète, mais elle a été récupérée telle qu'elle par l'ami Dédé, qui s'est contenté de la re-démarrer. Elle doit son lustre à sa main experte.
La MGC et la Haley "J17" sont des classiques aussi belles qu'incontournables. Quant à la Harley "Board-Track", d'un poids conséquent, elle semble inconduisible. On la voit pourtant fréquemment tourner en démonstration, sur divers circuit aux mains de son propriétaire. Forcément un très bon pilote.

Cliquez pour agrandir
Magnat-Debon "Nougier" 350cm3, 1935 (Serge Dini)
Cliquez pour agrandir
Magnat-Debon "Nougier" 350cm3, 1935 (Serge Dini)
Cliquez pour agrandir
Peugeot "Paris-Nice", 350cm3, 1914
Cliquez pour agrandir
Terrot-Jap 350 GSS, 1924

La Magnat-Debon de Serge Dini est restée dans la famille depuis ses origines. Il s'agit d'une véritable préparation "Nougier".

Cliquez pour agrandir
Motosacoche 290cm3, 1901 (Musée d'Entrevaux))
Cliquez pour agrandir
FN 4 cylindres type M50, 750cm3, 1925 (Musée d'Entrevaux)
Cliquez pour agrandir
FN 4 cylindres type M50, 750cm3, 1925 (Musée d'Entrevaux)
Cliquez pour agrandir
FN 4 cylindres type M50, 750cm3, 1925 (Musée d'Entrevaux)
La Motosacoche est dans son jus. Quant à la FN 4 cylindres, je l'ai trouvée si impressionnante que je n'ai pu résister à la faire figurer sous des angles différents.
Cliquez pour agrandir
Benelli 500cm3 type VLME, 1940
Cliquez pour agrandir
Guzzino 70cm3
Cliquez pour agrandir
Mondial 200cm3, 1950
Cliquez pour agrandir
Saroléa 500cm3 type 23G, 1924
La Benelli et le Guzzino se partagent le même propriétaire. Aussi étrange que cela puisse paraître, c'est la plus petite qui roule le plus. Elle a participé à plusieurs "Milan-Tarente", remportant plusieurs fois sa catégorie et même une étape au "scratch" cette année, en 2010. On serait amené à penser que son pilote a une taille "jockey". Pourtant, il culmine au minimum à 180cm.
La Mondial a particulièrement attiré mon attention, car il doit en rester peu dans cet état, nombre d'entre-elles ayant connu les affres de la "coursification"... pas forcément d'époque.
Quant à la splendide Saroléa 23G, elle a eu les honneurs de "Motos d'Hier".
Cliquez pour agrandir
Norton "Racer" bicylindre 500cm3, 1945
Cliquez pour agrandir
Norton "Racer" bicylindre 500cm3, 1945
Cliquez pour agrandir
Velocette Thruxton 500cm3, 1960
Cliquez pour agrandir
Maserati, 175cm3, 1955
La Norton est une préparation d'époque, récemment restaurée. Il parait que l'usine (est-ce une légende ?) ne voulait pas, à l'époque, qu'elle courre sous son nom ! Vous pourrez admirer la préparation de la culasse, avec son ailettage augmenté et surdimensionné et son admission aux conduits directs.
On se rappellera que la Velocette Thruxton figure parmi les dernières tentatives britanniques en vue de contrer l'invasion nipponne. Ce dont on se rappelle moins, probablement, c'est que ses performances lui permettaient de rivaliser avec les Honda CB450.
La Maserati figurait sur un autre stand. Mais elle est assez rare pour qu'on vous la présente. Je ne suis pas certain, d'après mes recherches, qu'elle soit sortie de l'usine sous cette forme. Cependant, elle possède bien sa plaque constructeur. Et puis, elle a au moins le mérite d'exister.
Cliquez pour agrandir
Lambretta 125cm3, 1949
Cliquez pour agrandir
Piaggio Vespa 98cm3, 1946
Cliquez pour agrandir
Piatti 125cm3, 1956
Cliquez pour agrandir
Piaggio Vespa "Ape" 125cm3, 1950
Quelques rares scooters nous étaient présentés. A commencer par le Lambretta, un des plus beaux dans le domaine, à mon gout.
Le Piatti, bien moins répandu,  a une drôle de "bouille". Personnellement, il me rappelle plutôt un chausson à roulettes.
Quant aux Piaggio "Faro basso", s'ils sont connus, n'en sont pas moins devenus peu courants. Ils s'arrachent d'ailleurs désormais à des tarifs dépassant l'entendement...

 


Sommaire
 
Me joindre